Biographie

Biography

Fils d'un pasteur pentecôtiste, il a effectué ses études primaires à l'Athénée Royale de Bukavu et ses études secondaires à l'Institut Bwindi de Bukavu où il obtient un diplôme en biochimie en 1974. Après deux années passées à l'Université de Kinshasa (UNIKIN) à la faculté de polytechnique, il trouve sa voie en s'inscrivant, en 1976, à la Faculté de Médecine du Burundi. Son diplôme de médecin obtenu en 1983, il fait ses premiers pas professionnels à l'hôpital de Lemera au sud de Bukavu. En 1984, il obtient une bourse de la Swedish Pentecostal Mission pour faire une spécialisation en gynécologie à l'Université d'Angers en France. Il fonde avec un Angevin l'association Esther Solidarité France-Kivu pour aider sa région d'origine. Le 24 septembre 2015, il accède au grade de Docteur en Sciences Médicales à l'Université Libre de Bruxelles à la suite de la défense de sa thèse de doctorat intitulée « Étiologie, classification et traitement des fistules traumatiques uro-génitales et génito-digestives basses dans l’est de la RDC ».

​​​​

Carrière et engagements

 

Malgré un travail bien rémunéré en France, en 1989, il choisit de retourner au Congo pour s'occuper de l'Hôpital de Lemera, dont il devient Médecin Directeur.

Lors de la Première Guerre du Congo en 1996, l'hôpital est brutalement détruit. Plusieurs malades et infirmiers sont assassinés, mais avec beaucoup de chance, le Dr Denis Mukwege a la vie sauve et se réfugie à Nairobi. Il décide de rentrer au Congo et avec l'aide du PMU (PingstmissionensUtvecklingssamarbete, organisme caritatif suédois), il fonde l'Hôpital Général de Référence de Panzi à Bukavu. Peu de temps après l'ouverture de l'hôpital, il voit arriver les premières victimes de viol avec extrême violence. Elles deviendront de plus en plus nombreuses. La destruction volontaire et planifiée des organes génitaux des femmes va profondément marquer le restant de sa carrière.

Il fait connaître au monde la barbarie sexuelle dont les femmes sont victimes à l'Est de la République Démocratique du Congo où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre. Pour faire face à cette épidémie volontaire, il s'est spécialisé dans la prise en charge des femmes victimes de violence sexuelle. Il met au point un modèle de prise en charge globale de ces survivantes. Physique, psychique, économique que juridique, les femmes sont soignées de façon holistique et bénéficient désormais d'une aide à tous les niveaux et sur le long terme. 

Sur le plan médical, il est reconnu comme l'un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules. C'est à ce titre qu'il a reçu le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université d'Umeå (Suède) en octobre 2010. Au cours de la même année, il a reçu la médaille Wallenberg de l'Université du Michigan.

Le 25 octobre 2012, il est victime d’une agression alors qu’il se dirige vers sa maison en plein centre de Bukavu. Le gardien de sa maison est abattu à bout portant après l’avoir alerté du danger. Sa voiture est incendiée et Denis Mukwege est ligoté, mais le voisinage se précipite afin de lui porter secours.  Il sortira saint et sauf de cette agression, mais s'exile quelques mois en Belgique. Des centaines de mamans, marchandes de légumes, se cotiseront afin de lui payer son billet de retour alors qu'elles gagnent moins de 3 dollars par jour. Cette initiative bouleverse profondément Denis Mukwege qui accélère son retour au pays afin de reprendre son travail intense de militant pour les droits humains et contre l'injustice et l'impunité en Republique Démocratique du Congo. 

​Son of a Pentecostal pastor, he completed primary school at the Royal Athenaeum in Bukavu and secondary school at the Bwindi Institute in Bukavu, where he obtained his diploma with a specialty in biochemistry in 1974. After two years of study at the University of Kinshasa (UNIKIN) in Polytechnics, he found his calling when in 1976 he enrolled in Medical School in Burundi. His received his medical degree in 1983, and then began his professional career in the hospital in Lemera, a village south of Bukavu. In 1984, he received a scholarship from the Swedish Pentecostal Mission to study to become a specialist in gynecology at the University of Angers in France. Along with another person from Anjou, France, he founded the organization “Esther Solidarity France-Kivu” to help the province of his birth. On September 24, 2015, he received the advanced degree of Doctor of Medical Sciences at the Free University of Brussels following the defense of his doctoral thesis, entitled “Etiology, classification and treatment of lower genital and genito-digestive trauma fistulas in eastern DRC.”

 

Career and Commitments

 

Although he had a well-paid job in France, in 1989 he chose to return to the Congo to run the Lemera Hospital, where he became the Medical Director.

 

During the First Congo War in 1996, the hospital was brutally destroyed. Several patients and nurses were murdered, but with great luck, Dr. Denis Mukwege survived and took refuge in Nairobi. He decided to return to Congo, and with the help of PMU (Pingstmissionens Utvecklingssamarbete, a Swedish charity), he founded Panzi General Hospital in Bukavu. Shortly after the opening of the hospital, he saw the arrival of the first victims of extremely violent rape. They soon became more and more numerous. Responding to the deliberate and planned destruction of women's genitals has profoundly marked the rest of his career.

 

He helped make known to the world the sexual barbarity where women are victims in the eastern Democratic Republic of Congo, where gang rape is used as a weapon of war. To deal with this manmade epidemic, he became a specialist in the care of female victims of sexual violence. He developed a model of comprehensive, holistic care for these survivors. Physically, psychologically, economically, and legally, women receive holistic treatment, and benefit from support for multiple problems and over the long term.

 

On the medical side, he is recognized as one of the world's leading fistula specialists. He received the title of Doctor Honoris Causa from the University of Umeå (Sweden) in October 2010. In the same year, he received the Wallenberg Medal from the University of Michigan.

 

On October 25, 2012, he was assaulted while heading for his house in the center of Bukavu. The guard at his house was shot at close range and killed after alerting him of the danger. His car was burned, and Denis Mukwege was tied up, but people in the neighborhood rushed to help him. He survived safe and sound from this attack but then went into exile for some months in Belgium. Hundreds of market women, selling vegetables, raised funds to help pay for his return ticket – even though they earn less than $3 per day. This initiative deeply moved Denis Mukwege, who sped up his return to his country to resume his intense work as an activist for human rights and against injustice and impunity in the Democratic Republic of Congo.

Œuvres et Mérites​ / Honors and Awards

2018 : - Prix Nobel de la Paix 2018

           - Docteur Honoris Causa de l’Université d’Angers, France.

           - Docteur Honoris Causa de l'Université de Liège, Belgique.


2017 :  - Docteur Honoris Causa de l’Université d’Edinburgh, Ecosse, Royaume Uni.
           - Prix CEPAC, Bukavu, D. R. Congo
           - Prix Mutuzo, Bukavu, D. R. Congo

 

2016 :  - Prix de la Paix de Séoul, Corée du Sud
           - Sélectionné par le Times Magazine parmi les 100 personnes les plus influentes

              du monde comme Icône Africaine

           - Prix Franklin D. Roosevelt pour la Liberté de Vivre à l’Abri du Besoin en présence du

              roi Willem-Alexander des Pays-Bas, de la reine Màxima, et de la princesse Beatrix, 

              Middelburg, Hollande.

           - 35ème personne la plus influente du monde, Fortune Magazine 

           - Prix Renfield pour la Santé Globale des Femmes à la Pennysylvania University , Philadelphie, USA. 

           - Prix “Héros pour l’Afrique”, reçu au Parlement européen à Bruxelles, Belgique. 

 

2015 :  - Women for Women Champion of Peace Award, New York, USA.

          - Prix Calouste Gulbenkian, Lisbonne, Portugal.

          - Docteur Honoris Causa de l’Université de Harvard, Boston USA.

          - Honorary Fellowship of the American College of Obstetricians and Gynecologists,

             San Francisco, USA

          - Physicians for Human Rights Award, New York, USA.

 

2014 :  - Prix Sakharov pour la Liberté de Penser, remis au parlement européen à Strasbourg lors d'une séance                            solennelle.

           - Prix de la Solidarité, Belgique

           - Prix Inamori pour l’Ethique, Case Western University, Cleveland OH, USA.

           - Docteur Honoris Causa en Droit à l’Université de Manitoba, Canada.
           - L’Ordre de la Chasse au Buffle, Manitoba, Canada.
           - Prix Hillary Rodham Clinton, pour le progrès des femmes dans la Paix et la sécurité.

           - Docteur Honoris Causa de l’Université Catholique de Louvain, Belgique qui met en avant son                                    "           "anticonformisme porté par des valeurs de liberté, respect et audace".

          - Médaille de l'Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer (Belgique)

 

2013 :  - Prix Fondation Chirac pour la Prévention des Conflits, France

           - Prix « Right Livelihood » Nobel Alternatif,, Suède. 

           - Prix « Human Rights First », New York, USA

           - Prix du Courage Civil, New York, USA.

           - Chevalier de la Légion d’Honneur Française

 

2011 :  - Deutscher Median Preis en Allemagne

          - Clinton Global Citizen Award aux Etats-Unis

          - Prix de la paix de la ville d’Ypres en Belgique

          - Prix Jean Rey en Belgique

          - Prix international Roi Baudouin par le développement 2010-2011 en Belgique

 

2010 :  - Prix Wallenberg de l’Université de Michigan, Etats-Unis.

           - Brevet de Mérite dans la lutte contre les violences sexuelles et les contacts

             diplomatiques en faveur de la province du Sud Kivu 

           - Docteur Honoris Causa de l’Université Umeå en Suède 

 

2009:  - Prix Van Heuven Goedhart penning en Hollande

           - Prix Olof Palme en Suède

           - Prix Africain de l’Année, Nigeria

 

2008 : - Décoration par le gouvernement français pour la défense des droits 

                 humains,

            - Prix des Nations Unies pour les droits de l’Homme, New York

La promotion 2014-2016 de directeurs d'Hôpital de l’École des Hautes Etudes en Santé Publique située à Rennes porte son nom et il en est le parrain.

L'Université de Liège a également créé la "Chair Mukwege", un cours portant sur les violences sexuelles.

The 2014-2016 class of hospital directors at the School of Advanced Studies in Public Health in Rennes, France is named in his honor, and he is their sponsor.

The Université de Liège has also created the "Chair Mukwege", a cursus about sexual violences.