• Actu

Engageons-nous pour vaincre ensemble l’épidémie Ebola !

Message du Dr Mukwege à la population de Beni-Butembo




La région de Béni-Butembo à l'Est de la République Démocratique du Congo est secouée depuis plusieurs mois par l’épidémie d’Ebola, une maladie mortelle, extrêmement dangereuse et contagieuse qui a déjà fait plus de 600 morts en RDC.Je tiens tout d'abord à exprimer mon soutien et ma compassion aux familles des victimes.Alors qu'un dispositif de riposte produisait déjà des résultats très prometteurs, les ennemis de la paix et de notre peuple ne cessent d'attaquer et de détruire les centres de traitement.Ces agissements sont inacceptables et ne peuvent que contribuer au projet d'extermination de la population de cette région qui est également victime de massacres à répétition attribués aux rebelles ougandais ADF-NALU, des attaques que je condamne fermeté.

“Contrairement aux allégations, rumeurs et intoxications; en tant que médecin, j’insiste, le virus Ebola n’est ni une fiction, ni un complot contre la population de Butembo et Beni. Une population qui n’a même pas pu participer à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018."

J’appelle tous les leaders: les autorités locales, la société civile, les mouvements de jeunesse, les médias et les religieux de toutes tendances confondues à soutenir activement la stratégie de lutte contre cette épidémie à Butembo et Beni. Leurs compétences et leur crédibilité sont capitales dans l’accompagnement des actions de sensibilisation, de vaccination et de traitement des malades.



C’est une question de responsabilité sociétale et s’en dédouaner serait dommageable pour la population. Les autorités politico-administratives, les autorités sanitaires, les organisations humanitaires et les institutions internationales engagées dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola à Butembo et Beni, devraient intégrer davantage les leaders locaux dans les actions existantes et entreprendre tout ce qui est possible pour mettre fin à cette tragédie.



J’exhorte les forces armées de la RDC et de la Monusco à combattre plus efficacement et avec détermination les groupes qui sèment la terreur dans la région. La riposte doit être à la hauteur du défi de l’épidémie afin que notre population retrouve le chemin du travail.

Je vous assure de tout mon soutien et je m’engage à continuer le plaidoyer contre cette épidémie et pour une paix durable à Butembo et à Beni.


Dr Denis Mukwege